Notre blogue

Practice makes perfect

11 mars 2016

Nous revenons à peine d’un voyage à Toronto. Nous y étions pour d’autres affaires, mais aussi pour donner notre formation sur les habiletés politiques à un groupe… en anglais! Nous devons admettre que ce fut enrichissant comme expérience.

Nous parlons bien anglais, mais nous l’utilisons surtout dans le cadre de nos expériences de travail en gestion du changement et pour des discussions de la vie de tous les jours. Or, l’ensemble des concepts autour des habiletés politiques fait appel à un vocabulaire très pointu, très conceptuel. Même si nous avions tout traduit (merci à Caroline Richer – traductrice) et préparé notre formation, nous avons réalisé à quel point cela nous demandait beaucoup d’énergie pour tenter de bien expliquer certains concepts et répondre à certaines questions. Certains sujets que nous abordons normalement en cinq minutes ont pris dix minutes à expliquer.

En bout de ligne, les commentaires du groupe sont hyper positifs et nous en sommes très contents… et nous réalisons à quel point cela demande une dose d’énergie supplémentaire pour animer une formation de cette nature dans une autre langue. Malgré tout, cela ne sera pas un frein pour l’avenir, au contraire, c’est stimulant. Comme on dit, c’est en forgeant qu’on devient forgeron… ou «Practice makes perfect!»

Laisser un commentaire

Veuillez respecter les consignes suivantes

  1. Le Respect – N’écrivez rien que vous ne serez en mesure d’assumer en première page du journal et dont votre mère ne serait pas fière ! Tous commentaires qui seront jugés irrespectueux ne seront pas publiés.
  2. Les Liens - L’ajout d’hyperliens vers d’autres sites est autorisé et encouragé, dans la mesure où le contenu est lié aux sujets abordés. Par contre, nous ne sommes pas responsables du contenu de ces sites.
  3. Amusez-vous ! Partagez, Partagez, Partagez...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *